Avec CMN, La Défense lauréate d’un AMI de l’ADEME sur « l’économie circulaire appliquée aux projets urbains »

Avec CMN, La Défense lauréate d’un AMI de l’ADEME sur « l’économie circulaire appliquée aux projets urbains »

Dans le cadre de l’aménagement du Quartier des Groues, au pied de la Défense, l’EPADESA (Etablissement Public d’Aménagement La Défense Seine Arche) souhaite affirmer son ambition d’exemplarité en faisant de ce secteur un véritable laboratoire du développement urbain durable. Cette ambition a trouvé sa concrétisation dans un principe simple: l’économie circulaire comme principe d’aménagement et d’animation du futur quartier.

Accompagné par CMN dans l’élaboration de la stratégie opérationnelle et dans le montage du dossier de candidature, l’initiative s’est trouvée récompensée par l’ADEME qui a jugé le projet suffisamment exemplaire pour le retenir au titre de son AMI « Economie circulaire et projets urbains ».

De manière opérationnelle, cela se traduit par quatre actions transversales:

  1. La mise en place d’outils de pilotage de la consommation électrique et thermique,
  2. L’accueil d’entreprises porteuses d’innovation dans les différents champs de l’économie circulaire,
  3. La proposition de produits immobiliers hybrides dédiés à l’innovation, à l’échange et à la démonstration (ouverts aux entreprises comme aux habitants),
  4. Le développement d’actions de formation, de sensibilisation et d’échange d’expérience (pour l’ensemble des usagers du quartier).

En termes de diminution de l’empreinte environnementale du secteur, les innovations attendues et les outils de pilotage doivent permettre d’atteindre des objectifs particulièrement ambitieux: objectif de quartier facteur 4, quartier « zéro énergie », tendre vers le zéro rejet d’eaux pluviales, préservation de 25% de pleine terre, développement de certains produits immobiliers selon les standards du Cradle du Cradle…

Sur le plan économique, l’enjeu est double. Il s’agit tout d’abord de conforter le tissu économique existant sur les Groues (en particulier le tissu artisanal) en favorisant sa montée en compétences et sa capacité d’innovation en termes d’éco-conception. Il s’agit aussi de renforcer l’image et l’attractivité de la Défense en favorisant l’implantation d’entreprises innovantes et la création d’emplois dans le domaine des éco-activités.

Pour mener à bien ce Projet, l’EPADESA et ses partenaires pourront s’appuyer:

  • sur les nombreuses initiatives déjà engagées sur le territoire en matière d’environnement et de développement durable (Schéma Directeur Partagé de l’Energie, Observatoire de la Performance Energétique des Bâtiments, candidatures EcoQuartier et EcoCité, Plan Climat Energie Territorial de la Communauté d’Agglomération du Mont-Valérien, Contrat Local de Transition Energétique, Approche Environnementale de l’Urbanisme…)
  • sur l’importante mobilisation des acteurs publics et privés. Dans le cadre du projet urbain, une vingtaine d’acteurs est déjà mobilisée (Ville de Nanterre, CA du Mont-Valérien, Conseil Départemental des Hauts de Seine, Etat, Société du Grand Paris, RATP, STIF, RFF, SNCF, EDF, SICUDEF…). Dans le cadre du projet Economie Circulaire, l’objectif est d’élargir ce partenariat en associant plus étroitement les acteurs économiques, de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la recherche: entreprises du site, grands comptes du territoire (notamment dans les domaines de l’énergie et de l’environnement), pôles de compétitivité, Université, acteurs de l’immobilier. Il s’agira en particulier d’innover dans le montage des produits immobiliers dédiés mais également dans les formes d’expérimentation (opportunités de collaboration grands comptes/entreprises innovantes).

eco circulaire